Jacques Flouvat
Il est né le 25 mai 1924. Il s'est marié en 1943 et avait deux filles. Il était commis auxiliaire du Trésor Public. 
Il a été arrêté le 14 juillet 1944 à Ecouché pour avoir donné sa caisse  aux F.F.I.
(il a été retrouvé attaché sur une chaise à la trésorerie)
et pour s'être évadé de Cammeville.
Après avoir été emprisonné dans plusieurs prisons françaises, il a été déporté en Allemagne et la rue Jacques Flouvat s'appelait la rue Saint Nicolas.
François le Dortz
Gendarme et résistant, il est mort des suites des tortures subies en déportation. Cette rue s'appelait rue du crochet. 
Jean Daragon
Rue sans nom, 
Jean Daragon était commis charcutier. Militaire, il est mort au combat en 1940
à 23 ans.
Pierre Pigot
 Lieutenant tué au combat en 1940. 
Son père était marchand de toile. 
La rue Pierre Pigot était, la route nationale Paris Granville.(24 bis).
Pierre Halbout 

Il était épicier.

Il a été tué au combat en 1940. 

Cette rue s'appelait avant la guerre, 

rue courte.

Pierre Trévin
Résistant fusillé à la prison de Caen
le 6 Juin 1944 
(le jour du débarquement des Alliés). 
Sa mère et sa sœur ont été tuées le même jour par le bombardement 
(une bombe est tombée sur leur maison).
Cette rue s'appelait avant la guerre, 
rue de la Corne. 
Henri Terrier 

Militaire de carrière et démineur ; il est mort près de Exmes en raison d'un accident de moto après une opération de déminage. Ils étaient sur la moto, le second Monsieur Bernardet a été blessé à la jambe. 
 

Maurice Terrier 
Il était pâtissier; il aurait été fusillé
à la carrière de Francheville 
avec Etienne Panthou, 
le 28 Juin 1944. 
La rue des 3 frères Terrier s'appelait avant la guerre: Grande rue.
Félix Terrier

Il était couvreur; il a été tué le 14 Août

1944 à Sevrai à 37 ans. Avec deux amis,

ils voulaient détruire un char allemand

repéré à Sevrai dans un chemin en face

de la carrosserie Plessis. 

Ils ont lancé une grenade dans le char

mais les Allemands qui auraient dû 

occuper le char étaient cachés dans un

champ de blé et les ont mitraillés. 

                          Page suivante                                    Retour au Menu